• Le Château Pergaud

    Une aventure agri-culturelle...

    Réhabilitation progressive d'un château de début XIXe siècle en lieu de vie participatif intergénérationnel

    Un groupe, un lieu vivant, du potentiel, de la solidarité, des graines de conscience...
    À présent, le collectif du Château Pergaud s'engage autour de 3 axes :
    • viser l’autonomie au sens large
    • développer des projets d’arts et culture
    • favoriser l’épanouissement et le bien-vivre
    Son aspiration est d’œuvrer, en synergie avec le potentiel formidable du lieu, à l’émergence d’un mode de vivre-ensemble qui prenne en compte notre planète limitée et nos besoins essentiels.
    Véritable coin de vie animé et partagé, il aura pour but de favoriser et de réinventer la façon de se retrouver pour vivre solidairement et harmonieusement.
     
    Nous sommes actuellement en phase de recherche de nouveaux habitants associés. Si notre projet vous intéresse, voici notre brochure de candidature:

     

  • Le lieu

    Ce domaine est une occasion rêvée pour un lieu de vie partagé : la bâtisse offre 1500 m2 habitables dans un parc d’un peu plus de 4 ha, sa disposition en U autour d’une cour lui confère une grande convivialité et, avec ses deux vastes annexes, c’est un lieu à fort potentiel que les arbres protègent en grande partie du vent.
    Tout proche de la rivière Drôme et de la Réserve naturelle des Ramières, sur la commune d'Allex — village perché de 2500 habitants à l'entrée de la Biovallée entre Alpes et Provence — quasiment à mi-chemin entre Lyon et Marseille, l'éco-lieu se trouve à proximité de Crest et son fameux donjon. La gare la plus proche est celle de Livron, entre Valence et Montélimar. Par la route, Valence ainsi que la gare TGV se situent à moins d'une demi-heure.
    Un peu d'histoire...
    Construit à partir de 1837, le château a d’abord été une ferme-école. Touché par les bombardements durant la seconde guerre mondiale, la propriété est transférée à un médecin au milieu du XXe siècle. Il sera par la suite acheté par une famille qui fera de l’élevage de poulettes des années 60 à 90. Puis le Comité d’Hygiène Sociale en fait l’acquisition et entreprend des travaux importants pour créer un centre de cure de désintoxication. Plus récemment, en 2016 et sur décision du Préfet, le château devient un centre d’accueil et d’hébergement pour migrants.
    En 2018, l’activité du centre s’arrête et le château est mis à la vente.
    Le Projet...
    Nous prévoyons d’aménager le château progressivement et de réaliser des petits appartements (nous sommes en attente d’autorisation d’urbanisme avant de pouvoir commencer les travaux). Le fonctionnement actuel est de type « colocation » avec une capacité de location de 30 chambres (la plupart avec salle de bain) en bail meublé donnant accès à de nombreux espaces communs. Ces "communs" favorisent les échanges, la coopération, l’entraide.
    Nous ne souhaitons pas que le château devienne uniquement un lieu d’habitation. Bien sûr nous imaginons à moyen terme la création d’appartements suffisamment grands notamment pour les familles qui ont besoin de plus d’intimité. Nous sommes en particulier ouverts à l’installation d’habitants qui seraient également porteurs de projets de création d’activités sur le site, en cohérence avec la raison d’être du lieu.
     

  • Valeurs et aspirations

    Après plusieurs années de travail et de réflexion collective initié par l’association l'université de l'avenir, un groupe de pionniers s’est associé pour se lancer dans cet achat dans l’objectif d’en faire un lieu de coopération et de transition sociale et écologique en acte.

     

    C'est autour de deux chartes (Charte-Eco-Habitat-2020 et Université-de-l'Avenir-Charte) que nous nous sommes fédérés et réunis. Voici comment nous envisageons de les incarner pour co-créer un environnement différent, chaleureux, intergénérationnel et y accueillir des habitant·e·s, des associations, des artistes et artisans.

    Création & Créativité

     

    Concevoir des solutions adaptées pour faciliter la qualité de la vie et le bien vivre ensemble : co-concevoir et co-créer. Offrir un espace propice au développement personnel, à la création et l’expression artisanale et artistique. Accueillir des événements culturels variés : expositions, bals, concerts, spectacles...

    Joie & Épanouissement

     

    Stimuler des émotions agréables et des sentiments de satisfaction ou de plaisir en favorisant la réalisation de soi. Privilégier l’être par rapport à l’avoir et veiller à lui garder toute sa place. Vivre en harmonie avec la nature et l’humain, et amplifier le ressenti de nos liens avec le vivant dans ses différentes dimensions.

    Respect & Ouverture

     

    Accueillir les différences comme des richesses, stimuler le désir de s’ouvrir aux autres et renforcer les liens sociaux tout en conservant pour chaque foyer son indépendance dans des espaces privatifs. Œuvrer à co-créer un lieu de vie ouvert sur l’extérieur, solidaire et accueillant, sans affiliation à aucun groupe philosophique, religieux, spirituel ou politique.

    Partage & Transmission

     

    Appliquer l’économie de partage pour agir efficacement et de manière durable. Davantage penser usages, services et mutualisation. Mettre à disposition des espaces et des moyens de transfert de savoirs et de pédagogie active, notamment par l'accueil de conférences, de cours, de stages, d’ateliers, de séminaires...

    Intelligence collective

     

    Agir avec la meilleure intention possible, en conformité avec des qualités humaines d’honnêteté, de justesse et d’équité. Chercher en toute situation à concilier les intérêts de toutes et tous et à respecter l’autre. Mettre en place des modes d’organisation et de prise de décisions qui écartent les rapports de domination.

    Autonomie & Mutualisation

     

    Nous engager dans une transition énergétique pour réduire notre empreinte environnementale. Choisir la sobriété, produire notre électricité et une partie de notre alimentation sur place : jardin maraîcher, verger, rucher, brasserie, four à pain… S’offrir un large panel de services mutualisés et d'espaces partagés (cuisine et salle à manger, bibliothèque, buanderie, chambres d’amis, espaces pour stages et formations, parc, véhicules partagés, ateliers…) pour enrichir et faciliter le quotidien.

  • L'autonomie et la mutualisation

    Nous souhaitons tendre progressivement vers une autonomie au sens large du terme mais pas celle du lien social, nous engager dans une transition pour réduire notre empreinte environnementale. Choisir la sobriété, produire notre électricité et une partie de notre alimentation sur place : jardin maraîcher, verger, rucher, brasserie, four à pain…S’offrir un large panel de services mutualisés et d'espaces partagés (cuisine et salle à manger, bibliothèque, buanderie, chambres d’amis, espaces pour stages et formations, parc, véhicules partagés, ateliers…) pour enrichir et faciliter le quotidien.

    L'énergie

    Nous prévoyons l’installation de panneaux photovoltaïques sur 2 larges couvertures qui devront être rénovées à moyen terme. Il est également envisagé l’installation d’une ou de deux petites éoliennes (compétences en interne). Pour le chauffage nous imaginons à moyen terme de remplacer la chaudière au fioul actuelle par une chaudière à bois (granulé ou bois déchiqueté) ou par géothermie. Pour l’eau chaude sanitaire, nous prévoyons d’ajouter 2 grands ballons reliés à des panneaux solaires thermiques et éventuellement un chauffe-eau thermodynamique pour assurer les besoins en hiver (moins de soleil).

     

    L'alimentation

    Nous sommes en train de cultiver en permaculture une surface d’environ 2500m² et nous avons planté de nouveaux arbres fruitiers. Ainsi nous avons sur le site des pommiers, poiriers, figuiers, pruniers et quelques vignes. Un poulailler de 28 poules nous permet d’être autonomes en œufs, et nous envisageons l’installation d’autres animaux. Une partie du collectif n’étant actuellement pas végétarienne ni flexitarienne, il est envisagé à terme de produire notre propre viande, cela dans un grand respect de l'animal qui aura un espace extérieur et beaucoup de soins du collectif. Pour le reste, nous essayons progressivement de nous orienter vers des petits producteurs locaux et imaginons créer des partenariats avec certains d’entre eux. Par le biais d’une association, nous avons aussi accès gratuitement à des produits bio (non commercialisables car proches de la date de péremption).

    L'eau

    Actuellement nous avons 2 sources et un puits. A terme, il pourrait être possible d’alimenter le château avec l'eau de source (premiers résultats de l’eau testée presque identique à l’eau du réseau, nous pourrons ajouter des filtres si besoin). On envisage aussi de récupérer l’eau de pluie pour remettre en eau un grand bassin paysagé qui pourra être utilisé pour la baignade.

    Nous avons la chance d'avoir 2 bassins existants dont un lavoir, ces bassins sont reliés entre eux et un réseau d'irrigation existant permet de distribuer l'eau sur le terrain.

    La Drôme et un ruisseau se trouvent a proximité du terrain, ce qui nous rassure en cas de sécheresses l'été.

  • Le collectif et les communs

    Depuis la remise des clés fin juin 2020, le collectif a pu expérimenter la vie au quotidien, en gérant le lieu et l’accueil d'amis et de visiteurs (membres de l'association) durant la période estivale dans une ambiance familiale et détendue. Dès les premiers mois, en moyenne 15 à 30 personnes ont partagé « la vie de château » sans prétention et sans eau chaude, avec bonne humeur et agilité... 

    L’intégration de nouveaux associés habitants est aujourd'hui possible. Nous recherchons avant tout des porteurs de projets, des personnes voulant s'impliquer sur le développement du lieu. 

    Des travaux de rafraîchissement de 19 chambres et d’une cuisine commune ont été réalisés. Les chambres sont louées en baux meublés par des locataires souhaitant participer à la vie du lieu. 

    L’association le peRgo 

    Elle a été créée à l'été 2020 avec pour objet principal de faire vivre le lieu en y organisant des événements et de petits chantiers participatifs. Elle s'occupera à terme de l’accueil, de l’hébergement de groupes et de la vente de produits fabriqués sur place.

    Ressources en interne : élagueur, architecte, agriculteur, maître d’œuvre, ingénieur (installation de petites éoliennes), économie sociale et solidaire, cuisinier, bricoleur, artiste, masseur, entrepreneur, puéricultrice, développeur, thérapeute, musicien-ne, autres artistes...

    L'association vous sollicite pour poursuivre son développement. Le printemps approche, l’activité au jardin s’intensifie, de nouveaux chantiers participatifs se dessinent. La vie du collectif prend forme avec de grands repas partagés et des événements florissants.

     

    Nous disposons de :

    • Plus de 4 hectares d’espaces verts dont potager, verger, bassins, sources, puit, grands arbres

    • 4 cuisines collectives dont une cuisine professionnelle

    • Une grande salle à manger de 45 m² (capacité 30 personnes assises)

    • Un espace de co-working de 30 m²

    • Des salles de réunion et d’activités, salons, salle de jeux pour les enfants

    • Un grand atelier de 110 m² et des grands espaces de stockage

    • Une buanderie avec 1 machine à laver (bientôt 2)

    • 3 toilettes sèches

    • des espaces pour les visiteurs (espaces non disponibles actuellement, nous sommes en attente de demande d’autorisation d’urbanisme et de déclaration ERP)

  • La gouvernance

    Dès le début de notre installation au château (été 2020), nous avons progressivement mis en place un outil de gouvernance partagé (la sociocratie) qui favorise l’intelligence collective, facilite la prise de décisions et optimise nos réunions (enfin, presque ;)). Nous nous réunissons en cercle dans deux grandes commissions (les associés pour la SCI, les habitants et membres de l’association) qui se retrouvent une semaine sur deux pour avancer en intelligence collective.

    L'association le peRgo

     

    L'association anime le lieu, crée des événements, s'occupe des espaces communs

     

    Son fonctionnement au quotidien est organisé en divers pôles : chantiers, art et culture, communication, trésorerie, jardins, cuisine, accueil et locations, entretien et maintenance, écologie relationnelle. Elle est composée d'adhérents et d'adhérents actifs.

    Depuis août 2020, l'association le peRgo propose, tous les jeudis ("les Jeudis du peRgo"), des événements divers, avec au minimum un repas partagé ouvert aux visiteurs membres de l'association.

     

    Le collectif d'habitants

     

    Le collectif peRgo habite le lieu, il est la force vive de l'association

     

    Vivre au sein d'un grand collectif permet de faciliter le développement d'activités, d'événements. Il est plus simple de se rencontrer, d'échanger quand on partage le même lieu de vie. Les échanges se font autour des repas, les thèmes des jeudi du peRgo et des lundi fantastiques sont discutés ensemble, autour d'un café ou d'un apéro. Ainsi le fonctionnement est organique, détendu, apaisé. Progressivement une confiance s'installe au sein du collectif.

    La SCI, les associés

     

     

    La SCI (société civile immobilière) est propriétaire du bien. Elle s'occupe de la bonne gestion du lieu et des locations

     

    Composée de 15 associés dont 7 associés actifs, elle gére le lieu, travaille sur les perspectives, la stratégie, le développement

    Le groupe s'est constitué très rapidement et, sans vraiment se connaître, a rassemblé les fonds nécessaires à l'achat. Finalement, 9 mois après, 6 des 15 associés ont décidé de se retirer du projet. Une nouvelle fenêtre s'ouvre aujourd'hui pour accueillir de nouveaux associés habitants ou "co-châtelains".

  • Profils des associés actifs

    Les co-châtelain(e)s...

    Camille

    ... l’architecte qui danse
    Après une vie professionnelle à Paris et de nombreux voyages en Asie (surtout en Inde et au Japon), Camille souhaitait s'installer dans la Drôme, près des montagnes. Camille a créé son agence d'architecture, atelier108architecture, en 2014 et a une bonne expérience auprès des Colibris, avec notamment l'aménagement des bureaux de la coopérative Oasis et l'élaboration de l'éco-hameau du Plessis. Il souhaite développer son activité en Drôme-Ardèche tout en gardant du temps pour ses autres passions: le yoga, la danse, la méditation

    Maïko

    ... la musicienne qui veille
    Consultante et formatrice, enseignante musicienne. Passionnée par les arcanes du psychisme
    humain, Maïko a accompagné pendant plus de 20 ans des structures et des personnes dans
    l'émergence de solutions pour elles-mêmes.
    Enseignante dans l'Education nationale puis l'enseignement artistique spécialisé, elle a par ailleurs
    toujours eu le goût de transmettre.
    Elle puise ses nourritures essentielles dans le sensoriel, l'art et le mouvement, d'un côté, et le lien
    avec soi-même, les autres et le Vivant, de l’autre.

    Audrey

    ... l’utopiste qui butine
    Après avoir travaillé dans le secteur de l’ESS en tant que chargée de mission dans différents
    domaines (éducation, accompagnement social, habitat, éco-construction, compostage et
    environnement), elle se prépare à créer une société qui aura son siège social au château.
    Rêveuse et contemplative, ayant
    un goût prononcé pour la chose politique, elle a plusieurs engagements associatifs et militants.
    Mère de 2 adolescents, elle est sur le
    point de lancer une activité de portage de repas poétiques pour les personnes en perte d’autonomie.

    Jay

    ... l’ingénieur gastronome
    Fondateur et gérant de Tiéole, passionné de petites éoliennes et fondateurs de l'association Tripalium. Jay a organisé une centaine de stages sur la fabrication de petites éoliennes du modèle Piggott. Il est également formateur pour des écoles d'ingénieurs et des centres de formation professionnelle depuis 2007. Aujourd'hui, sa société est active dans la formation, l'installation et la distribution des petites éoliennes en France. Au château Pergaud il cherche à diversifier son activité dans la cuisine vivante avec la production de champignons, la fermentation de graines, fruits et légumes.

    Ben

    ... le baron perché décomplexé
    Grimpeur-élagueur à son compte. Après un diplôme d'ingénieur spécialisé en microélectronique
    numérique et une expérience d'ingénieur en développement logiciel dans le domaine aéronautique,
    Benjamin s'est éloigné des bureaux en se formant à l'élagage et ses pratiques les plus éthiques puis en créant son entreprise à Toulouse initialement.
    Aujourd'hui il vit au château Pergaud où il entretient le patrimoine arboré du domaine, en tâchant de revenir sur les erreurs de taille du passé, et développe en parallèle sa clientèle dans la région.

    Mélanie

    ... la fonceuse au grand cœur
    Mélanie travaille dans le secteur de la petite enfance en tant qu’auxiliaire de puériculture depuis 9 ans, après des études dans le tourisme et des voyages, notamment au Sénégal où elle a vécu 5 ans. Dynamique, ouverte d’esprit et entreprenante, elle souhaite vivre davantage dans le partage, la solidarité et offrir à ses 2 enfants (7 et 11 ans) un lieu de vie riche en échanges et convivialité.
    Mélanie est très intéressée par l’accueil et l’accompagnement de groupes et d’adultes en difficultés
    et l’organisation d’évènements en lien avec la culture et le développement personnel.
  •  

     

     

     

     

     

  • Le montage juridique et financier

    Une Société Civile immobilière (SCI) à capital variable a été créée. Elle a pour principal objet la gestion immobilière du bien (travaux, entretien, location et administration). Elle rassemble les associé·e·s souhaitant vivre sur le lieu ou soutenir le projet, chacune et chacun étant détenteur·rice de parts sociales à proportion de son apport financier. Les habitant·e·s seront locataires de la SCI, elle-même propriétaire du château.

     

    Lignes directrices du plan de financement:

     

    Assurer l’équilibre financier tout au long de l’existence du projet en :

    • minimisant les risques, notamment par:

    - le faible recours à l’emprunt

    - une juste évaluation des travaux et de l'ensemble des frais

    - des provisions suffisantes pour la poursuite du projet

    • veillant à avoir une approche réaliste du coût des loyers et des charges.

    Le plan de financement définitif est en cours de finalisation. Vous pouvez néanmoins d'ores et déjà nous contacter si vous souhaitez investir sur le projet

     

  • Envie de nous rejoindre?

    Nous recherchons des habitants associés et soutiens financiers :

    Le Château a été acheté il y a moins d'un an via une Société Civile Immobilière par un groupe de 14 associés mobilisés sur la base de cette opportunité foncière.

    Au fil des mois, des visions divergentes sont apparues et 6 associés ont préféré se retirer pour laisser se déployer la dynamique et les choix engagés sur place.

    Nous sommes donc à l’heure actuelle 7 associés dont seulement 4 vivent sur place, et nous recherchons :

    - Prioritairement des associés futurs habitants désireux de s’impliquer dans la structuration, la gestion et la vie du projet (savoir-faire privilégiés : conduite de projet, coordination favorisant la dynamique de groupe, communication, recherche de financements, etc… Un profil bricoleur ou jardinier serait bienvenu également)

    - Des soutiens financiers : des personnes souhaitant soutenir financièrement la démarche en devenant investisseurs (nous contacter pour les modalités pratiques). En retour sur investissement nous offrons des séjours au Château d’une à plusieurs semaines par an permettant d’expérimenter la vie au sein de l’éco-lieu, et de participer à des chantiers (rénovation, jardin…). Notre volonté est d'élargir le collectif d'habitants à des personnes sensibles à la dynamique en cours et souhaitant soutenir un projet qui donne sens.

     

    Candidatures :

    Si ce projet vous intéresse, vous pouvez nous envoyer une petite présentation détaillant votre intérêt (avec si possible une photo) à : contact@chateaupergaud.fr avant le 30 mai 2021.

    Rencontres programmables entre le 1er et le 30 juin 2021, puis possibilité de séjours d’immersion entre juillet et août.

     

    Lien vers la brochure de candidature

     

  • Calendrier

    Déjà plus d'un an que l'aventure a commencé! Le projet est encore en ébullition, il se construit chaque jour...

    1

    Février > Avril 2020

    Dépôt des statuts de la SCI, signature du compromis de vente.

    Plusieurs associés ont fait connaissance lors des réunions en amont, d'autres se joignent au groupe. Les premiers échanges au sein de ce groupe agrandi vont se faire en visio (confinement !).

    2

    Juin 2020

    Signature de l'acte de vente, entrée dans les lieux et célébration!

    Installation sur place en l'état pour un associé. Un architecte est missionné, les échanges sur le projet architectural commencent!

    3

    Été 2020

    Dépôt des statuts de l'association le peRgo et début des événements culturels. Nos amis et visiteurs de passage nous aident a aménager le château et les espaces extérieurs. Une grande effervescence sur place, les projets foisonnent, l'aventure démarre!

    4

    Septembre > Mars 2021

    La vie du collectif prend forme, trois associés emménagent et des locataires nous rejoignent progressivement. La vie au château se met en place, se structure et s'organise. Début mars, des woofeurs nous aident pour le jardin et les chantiers.

    5

    Avril 2021

    Suite à des divergences de visions du lieu, six associés décident de quitter solidairement le projet (dont l'Université de l'Avenir) pour laisser se déployer le projet par les membres actifs sur place. Nous avons 18 mois pour rembourser ces associés sortants.

    6

    Mai-Juin 2021

    Les membres actifs se restructurent, une nouvelle étape du projet prend forme. Une fenêtre s'ouvre : une campagne pour la recherche d'associés habitants et des investisseurs solidaires se met en place. La coopérative Oasis nous accompagne dans cette étape importante.

    7

    Été 2021

    Accueil des candidats futurs associés et investisseurs. Création de petits appartements pour les associés actuels et petits travaux d'aménagements. C'est l'été, la vie associative se déploie, en espérant la fin des restrictions!

    8

    Printemps 2022

    De nouveaux appartements sont créés pour répondre aux besoin des nouveaux associés (ces travaux seront possibles seulement si l'investissement financier est suffisant).

    A ce stade, nous imaginons une dizaine d'associés habitants vivant sur le lieu.

    A suivre...

  • Rencontres & visites

    Envie de découvrir l’éco-lieu Château Pergaud ?

     

    Aujourd'hui, nous sommes dans une phase de rencontre et sélection d'associés habitants et d'investisseurs solidaires. Si vous êtes intéressés pour nous rejoindre, vous pouvez nous envoyer un mail de présentation pour que l'on puisse comprendre qui vous êtes et vos intérêts pour notre projet.

    Nous reviendrons ensuite vers vous au plus tard fin mai pour potentiellement vous proposer une visite spécifique et personnalisée courant juin.

    Lien vers la brochure de candidature

     

    Nos visites mensuelles ouvertes à tous du 1er (ou 2e) dimanche du mois vont donc être suspendues pour des visites réservées aux personnes motivées à nous rejoindre en tant que futur associé habitant (apport 30 000 € min.) ou associé investisseur (à partir de 15 000 €).

     

    Au-delà de l'été, ces visites pourront reprendre et seront proposées, toujours sur inscription, à 20 € (comprenant : 2h de visite, adhésion à l'association, déjeuner).

     

    Dans tous les cas, si ce projet résonne en vous, faites-nous en part !

     

    « Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose. Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le cœur de tes hommes et femmes le désir de la mer. »

    Antoine de Saint Exupéry

     

     

    Château Pergaud - 26400 Allex